Placements : ce qui change en 2011

Partagez

Hausse de l'imposition des plus-values de l'épargne, fin du seuil de cession en Bourse, taxation des dividendes, modification du Scellier... Voici tout ce qui change en matière de placements à partir du 1er janvier 2011.

Plus-values. Le prélèvement libératoire passe de 18 à 19%. La taxation sur les plus-values immobilière passe aussi de 16 à 19%. Les prélèvements sociaux (CSG, CRDS, etc.) sont relevés de 0,2%, passant de 12,1% à 12,3%. Ainsi, si un épargnant choisit le prélèvement libératoire forfaitaire, ses gains seront taxés au total à 31,3%.

Niches fiscales et coup de rabot. Le plafond maximal annuel de réductions d'impôt possibles grâce aux niches fiscales s'élève désormais à 18 000 euros + 6% du revenu net, contre 20 000 euros + 8% du revenu auparavant. Par ailleurs, les niches fiscales ont subi un « coup de rabot » de 10%. Par exemple, la réduction d'impôt pour un Scellier non BBC (bâtiment basse consommation) s'élève pour 2011 à 13%, contre 15% prévu initialement

Bourse. Le seuil de déclenchement de 25 830 euros sur les plus-values boursières est supprimé. La taxe sera due dès le premier euro de cession. Auparavant, il fallait vendre pour 25 830 euros d'actions dans l'année pour commencer à être imposé. Par ailleurs, le crédit d'impôt sur les dividendes soumis à l'impôt sur le revenu a été supprimé.

Scellier. Le dispositif d'investissement locatif Scellier change. La réduction d'impôt passe ainsi de 25 à 22% pour un logement en norme bâtiment basse consommation (BBC) et de 25 à 13% pour une habitation non BBC. De plus, les plafonds de loyers pour les logements achetés en 2011 ont été revus à la baisse par rapport à ceux de 2010. Enfin, une nouvelle zone (A bis) correspondant à Paris et à la proche banlieue a été créée.

Investissement dans une PME. La réduction d'ISF accordée pour un investissement en direct dans une PME passe de 75 à 50% du montant de la souscription. La réduction d'impôt Madelin (réduction d'IR) passe de 25% à 22%.

PEL. Les plans d'épargne logement ouverts à partir du 1er mars 2011 ouvriront des droits à crédit uniquement pour l'achat d'une résidence principale.

Livret A. Le retour de l'inflation pourrait entraîner une revalorisation du Livret A, sa rémunération étant indexé sur la hausse des prix. La prochaine échéance intervient au 1er février 2011. Le Livret A est actuellement à 1,75%.

En savoir plus
>> Les barèmes de l'impôt sur le revenu pour 2011
>> Les barèmes de l'impôt de solidarité sur la fortune pour 2011
>> Les barèmes des droits de succession et des mutations à titre gratuit pour 2011
>> Les changements du Scellier en 2011

 
 

Réseaux Sociaux